Publié le 09/11/2016

Programme Régional Espèces Invasives

Myriophylle du Brésil, renouées du Japon, écrevisse du Pacifique, frelon asiatique…Ces espèces à la consonance exotique sont autant d’espèces venues d’ailleurs et désormais présentes en Normandie. Ces espèces dites invasives prennent la place d’espèces locales, perturbent les milieux naturels, peuvent nuire à la santé et impacter certaines activités économiques.

Depuis de nombreux siècles, et avec la multiplication des échanges internationaux, les hommes échangent et transportent de nombreuses plantes et animaux, pour leurs intérêts alimentaires, ornementaux ou leurs propriétés médicinales. 

Une infime partie de ces espèces exotiques introduites parviennent à s’implanter durablement dans les territoires au sein desquels elles sont importées. Certaines d’entre elles vont alors proliférer sans permettre l’expression de la biodiversité locale. Elles sont alors appelées espèces invasives ou espèces exotiques envahissantes

L’installation de ces espèces, souvent liée à la perturbation et à l’artificialisation des milieux dus aux activités humaines, induisent de nombreuses nuisances

 


On considère aujourd’hui que ces espèces représentent l’une des causes majeures d’appauvrissement de la biodiversité dans le monde, après la destruction et la dégradation des écosystèmes. 

En proliférant dans les milieux naturels, aquatiques ou terrestres, elles ont un impact important sur la biodiversité car elles perturbent profondément le fonctionnement et la composition des écosystèmes. Elles concurrencent les espèces locales jusqu’à les faire disparaître totalement parfois et peuvent localement changer de manière irréversible nos paysages. 

Certaines espèces posent également des problèmes de santé publique, en étant allergisantes, urticantes ou porteuses de maladies transmissibles à l’homme (leptospirose, brulures…). 

D’autres induisent une gêne importante sur les activités socio-économiques tels que l’agriculture, la navigation, la pêche, les activités de loisirs. 


Animé par les Conservatoires d’espaces naturels de Normandie, ce programme a pour vocation d’interpeller la population et d’accompagner les acteurs du territoire dans la gestion et la régulation des espèces invasives : 

  •  Développer et animer le réseau régional d’acteurs autour de la thématique 
  •  Accompagner techniquement les acteurs locaux dans la gestion de ces espèces 
  •  Agir concrètement pour le maintien de la biodiversité locale (gestion en interne, en prestation, via des chantiers-bénévoles ou par une « brigade verte ») 
  •  Sensibiliser et former un plus grand nombre, pour un prise de conscience 

De nombreux outils sont à votre disposition en téléchargement :