Publié le 09/11/2016

Pays de Bray, cuestas Nord et Sud

Le site Natura 2000 du « Pays de Bray, cuestas nord et sud », se situe dans le département de la Seine-Maritime.

Il occupe une surface de 1 190 hectares morcelée en de nombreux secteurs de coteaux calcaires répartis le long de la vallée de la Béthune.

 

Au total, 48 communes sont concernées par ce périmètre.

L’exposition, l’hygrométrie, la pédologie ainsi que l’utilisation de l’espace par l’homme, ont généré une diversité de milieux remarquables sur les cuestas du Pays de Bray :

  • Les formations de pelouses calcaires. Ces milieux abritent de nombreuses espèces de plantes patrimoniales comme la Parnassie des marais (Parnassia palustris) ou la Spiranthe d’automne (Spiranthes spiralis). Le Damier de la Succise (Euphydryas aurinia), papillon protégé au niveau national et listé à l’annexe II de la directive Habitats, est également présent sur ces milieux.
  • Les milieux forestiers sont en grande majorité composés de Hêtraies-chênaies d’intérêt communautaire. Ils constituent l’habitat privilégié du Lucane cerf-volant, coléoptère inscrit à l’annexe II de la directive Habitats.

 

Le Conservatoire d’espaces naturels, animateur du site Natura 2000 :

Le CenHN est chargé du contact direct avec tous les acteurs du site Natura 2000 afin de mettre en œuvre les actions définies dans le document d’objectifs (docob).

Il a pour principales missions de :

  • Recenser et accompagner les bénéficiaires potentiels de contrats (contrats Natura 2000 non agricoles - non forestiers, charte Natura 200 et Mesures agro-environnementales et climatiques) ;
  • Préparer et animer les réunions du comité de pilotage et les autres réunions techniques ;
  • Assurer la coordination entre les différents acteurs locaux et les administrations ;
  • Conseiller les maîtres d’ouvrage des projets susceptibles d’avoir un impact sur le site ;
  • Rédiger les documents de communication.

 


Natura 2000 :

Le réseau Natura 2000 est un réseau de sites ayant pour objet la préservation de la biodiversité, via la protection d'un ensemble d'habitats et d'espèces « d'intérêt communautaire ».

Sur chaque site Natura 2000, plusieurs démarches sont entreprises :

  • Concertation et animation : un plan de gestion, appelé « document d'objectifs » (docob) est établi en concertation avec les acteurs locaux, et validé par un comité de pilotage (copil). Ce docob est ensuite mis en œuvre par une structure animatrice, désignée par le copil. Cette mise en œuvre se base en grande partie sur le contractuel : il s'agit de promouvoir et de mettre en œuvre des bonnes pratiques de gestion sur le site.
  • Prévention : un régime d'évaluation des incidences sur le réseau Natura 2000 s'applique plus particulièrement en site Natura 2000 : l’objectif est de s’assurer que tout nouveau projet ne porte pas atteinte aux habitats et espèces d’intérêt communautaire présents sur le site.