Publié le 09/11/2016

Réserve Naturelle Nationale du Coteau de Mesnil-Soleil

A proximité de Falaise, située sur les communes de Damblainville et de Versainville, cette Réserve Naturelle Nationale fut classée par décret ministériel du 28 août 1981. Il s'agit d'un coteau de 25 ha, nommé Mesnil-Soleil, situé à l'entrée du site Natura2000 des Monts d'Eraines.

Le Conservatoire d’espaces naturels de Basse-Normandie gère ce milieu naturel d'exception depuis 2008 aux côtés de son propriétaire et gestionnaire technique, le département du Calvados.

Les pelouses calcicoles de la RNN du coteau de Mesnil-Soleil en constituent la limite Sud et attirent le regard dans le paysage de plaine. Les différents habitats naturels, pelouses sèches, ourlets à Brachypode, fruticées et hêtraie-chênaie calcicole, imbriqués en mosaïque, confèrent à ce site une richesse botanique et entomologique exceptionnelle.

Pour en savoir plus sur ce site, consultez la fiche de site.


Autres classements du site

  • Zone Spéciale de Conservation « Monts d’Eraines » dans le cadre de la Directive Habitats-Faune-Flore du réseau Natura 2000
  • Espace Naturel Sensible du Département du Calvados
  • ZNIEFF de type I « Coteau de Mesnil-Soleil » - N° National 250006471
  • ZNIEFF de type II « Les Monts d’Eraines » - N° National 250006470

La biodiversité remarquable du site

- 20 espèces végétales protégées : 19 régionalement dont la Brunelle à grandes fleurs (Prunella grandiflora), la Coronille mineure (Coronilla minima), la Phalangère rameuse (Anthericum ramosum), la Laîche humble (Carex humilis), L’Epipactide rouge (Epipactis atrorubens), la Germandrée des montagnes (Teucrium montanum) la Globulaire vulgaire (Globularia punctata), l’Anémone pulsatille (Pulsatilla vulgaris) et 1 nationalement, la Gentiane amère (Gentianella amarella).

- Plus de 1 200 invertébrés répertoriés sur le site depuis les années 1990, parmi celles-ci des espèces très rares de papillons de jour ou de criquets, notamment le criquet rouge queue (Omocestus haemorrhoidalis).

- La pie grièche écorcheur (Lanius collurio) niche régulièrement sur le site depuis 2012.

- 5 espèces de reptiles dont la vipère péliade.


La gestion écologique : « Lutter contre l’embroussaillement »

Un plan de gestion définit les objectifs de conservation à long terme. Ceux-ci sont déclinés en un programme opérationnel d’actions sur 5 ans. La préservation des pelouses calcicoles du site, objectif prioritaire, est rendue possible grâce à la mise en œuvre d’une gestion pastorale extensive qui permet de favoriser l’expression d’une flore remarquable et de ses espèces animales associées.


Gestion mise en place par le Conservatoire :

  • Pâturage bovin depuis 2000
  • Pâturage caprin depuis 2009
  • Pâturage asin depuis 2016
  • Actions mécaniques en complément

Ouverture au public

Le site est ouvert au public toute l'année.