Publié le 09/11/2016

Grès d’union

Dans le cadre d’un appel à projet initié par la Région, le Conservatoire d’espaces naturels de Basse-Normandie et le Parc naturel régional Normandie-Maine se sont associés pour mettre en œuvre un projet novateur : « Mortain – Domfront, une nature en grès d’union ».

A cheval sur les départements de la Manche et de l’Orne, entre Mortain et Domfront, une barre de grès armoricain constitue une ligne de structure majeure du paysage.  Malgré les frontières administratives, ce territoire est une véritable entité éco-paysagère jusqu’alors peu appréhendée. Caratérisée par la forêt de la Lande pourrie, des landes, des pierriers et affleurements rocheux, cette barre de grès est un véritable trait d'union à travers le bocage du sud de la Manche et de l'ouest de l'Orne. 

L’objectif de ce projet est double. Il vise à :

  • accompagner les propriétaires vers une prise de conscience de leur patrimoine naturel et de proposer des mesures de gestion pour maintenir l’espèce rare présente (et son habitat),
  • permettre une appropriation du patrimoine naturel comme une réelle identité de territoire et un atout de valorisation notamment pour l'eco-tourisme.

 

Plusieurs événementiels et outils de communication sont prévus :

  • une randonnée accompagnée sur le GR22 serpentant sur la ligne de crête, Rendez vous le 17 septembre prochain !
  • des clips vidéo montrant les interactions entre une espèce, un acteur du territoire et un paysage,
  • des photos des espèces phares du territoire,
  • des cartes postales et posters qui seront diffusés par les offices du tourismes

Couvrant deux années complètes, ce projet s’appuie sur une concertation et une sensibilisation des acteurs du territoire, en particulier des propriétaires et des collectivités. Cela permettra de renforcer la dynamique de territoire autour de la préservation de la nature du Domfrontais-Mortainais.